27 Octobre 2016

De retour de la FM Conf

Nous sommes de retour de la FM Conf 2016 qui s’est tenue cette année à Avignon. Ce fut trois belles journées, riches de rencontres, de partages de connaissances et d’expériences. Ces trois jours furent l’occasion de « baigner » dans un bain FileMaker, ce qui est très stimulant.

Voici un résumé de ce qui nous a semblé significatif :

- La conférence a commencé avec la présence de deux personnes clés de FileMaker US (Brad Freitag et James Qiu).
Nous avons eu avec ces deux conférenciers un point sur les futures orientations de FileMaker, ainsi qu’une explication détaillée des règles à respecter pour la publication d’une base de données sur la plateforme WebDirect (ex : alléger au maximum vos modèles). James Qu a mis l’accent sur le fait qu’il fallait avoir, lorsque l’on développe pour le Web direct, un raisonnement de développeur web.

- Douglas Wallis, de FileMaker France nous a exposé un cas de déploiement de nos bases de données sur le nouveau FM Cloud, accessible pour le moment uniquement aux USA. Ce nouveau produit FileMaker (qui tourne sur l’AWS d’Amazon sous Linux) vous permettra d'héberger vos bases de données. C’est une alternative à FileMaker server, si vous avez besoin de partager vos fichiers mais que vous ne souhaitez pas entretenir une infrastructure machine serveur en interne. Le FM Cloud est très flexible et puissant. On peut par exemple choisir la puissance de la machine serveur, le nombre d’utilisateurs ainsi que la taille du fichier, tout cela à la volée. Par contre, les programmes de scripts, ne sont pour le moment pas exploitables.

- L’excellent Vincenzo Menanno (Beezwax) nous a fait un topo sur une fonction encore récente : tronquer la table. Cette fonction qui supprime de manière instantanée tous les enregistrements d’une table, a besoin pour fonctionner de s’exécuter sous certaines conditions. Notamment, tous les clients FileMaker du réseau doivent être en version 15.

- Dans un autre topo, Vincenzo Menanno nous a présenté la nouvelle version d’Inspector Pro 6. Ce produit d’analyse poussée de vos bases de données est très puissant. Il permet de décortiquer l’ensemble de votre fichier. Parmi les centaines de fonctionnalités présentes, il permet par exemple de détecter les objets de modèles n’étant pas stylisés, ce qui vous pénalise notamment dans les performances en Web Direct. Cet outil est très précieux, notamment dans des demandes d’optimisation et de « nettoyages » de vos bases de données.

- Nous avons eu grâce à Sylvain Lapointe de Fin Finaud une démonstration concrète et très vivante de l’utilisation des iBeacons. Cette technologie est encore mal connue en France, mais elle ne demande qu’à se développer.

- Philippe Lazzaroni de Direct Impact nous a prouvé que pour un déploiement mobile, le développement en mode séparation de données-Interfaces est le plus pertinent du point de vue des performances.

- Vincent Gilet de Lesterius nous a fait une piqure de rappel sur la nécessité absolue de documenter nos développements. « Commenter fait partie de notre métier ». Cela est payant pour la maintenance de nos bases de données ainsi que pour les développements en équipe. Nous appliquons nous aussi, chez Studio des solutions constamment ces recommandations.

- Sylvain Parent de Direct Impact nous a fait une brillante session nous montrant les intérêts de raisonner ses développements sous forme modulaire. Notamment pour des questions de rapidité de maintenance.

- Egbert Friedrich (HerrFriedrich) dans un topo mémorable (notamment pour son humour et son originalité) nous a listé un certain nombre d’outils utiles aux développeurs, par exemple Crosscheck.


Ce descriptif n’est bien sur pas exhaustif de tout ce qui s’est dit durant ces trois jours, mais vous l’aurez compris, ce fut une conférence pleine d’enseignements.