23 Novembre 2016

Modularité de votre projet FileMaker

Pour certains projets de développements nous sommes en face de la situation suivante : notre client a une demande de logiciel sur mesure (ex : une gestion commerciale complète). Si on prend en compte l’ensemble de la demande, le coût du projet est trop élevé par rapport à la ligne budgétaire fixée par le client. Cela veut il dire qu’on ne peut pas démarrer le projet ?

Non, car il faut raisonner en module. On peut en effet décomposer votre projet en plusieurs parties. A titre d’exemple, nous pouvons pour l’année 2017 développer la gestion du module client de votre application, en 2018 la gestion des devis / commandes / factures et en 2019 la gestion du stock.

Cette méthode a deux immenses intérêts. Elle vous permet d’étaler les coûts de développement sur trois ans tout en bénéficiant rapidement de la puissance de FileMaker pour votre activité. En effet, démarrer par un module vous permet un gain de productivité immédiat dans le domaine concerné par ce module. Dans cet exemple, démarrer par la gestion des clients vous permettra d’exploiter les fonctionnalités d’une base de données relationnelle développée sous FileMaker : recherche, tri, importation, exportation, partage (multi-utilisateurs, multi-plateformes), sécurité, centralisation des données etc…

On peut faire monter en puissance votre logiciel graduellement. FileMaker est un outil très souple, il s’adapte parfaitement à ce profil de développement.

Alors, modularisons !