16 Mars 2018

RGPD et FileMaker

Le 25 mai 2018, devient applicable dans tous les Etats membres de l’Union européenne le RGPD (Règlement général sur la protection des données).

Vous êtes concernés dès lors que vous gérez des données personnelles. Sont donc impliquées toutes entreprises, associations, institutions, administrations etc… Dès lors que vous stockez, manipulez des données personnelles au sein de votre infrastructure.

Que sont les données personnelles ?
Une date de naissance, un numéro de sécurité sociale, une adresse IP, des données de localisation sont des exemples de données personnelles.
Cette nouvelle règlementation va vous obliger à monter en puissance en terme de sécurité et établir des procédures pour vos traitements ( ex : lors de la collecte et de la qualification des données).
Le RGPD va permettre à la personne d’acquérir de nouveaux droits, comme par exemple :
- La possibilité d’effacer ou de modifier les données la concernant (le droit à l’oubli).
- L’obligation de lui transmettre toutes les données personnelles la concernant (portabilité des données).
- Lui annoncer combien de temps les données la concernant seront stockées (droit à la limitation du traitement).
- Expliquer ce que l’on va faire de la collecte d’information (droit d’information).

Tout cela va nous obliger à mettre en place des procédures techniques et organisationnelles.

Et FileMaker dans tout ça ?

Votre logiciel personnalisé est évidemment concerné par le RGPD.
Les solutions pour répondre à ces nouveaux impératifs sont nombreuses. La protection des données dès la conception et par défaut va devenir la norme.
Cette règlementation ne donne pas de solutions toutes faites, mais montre la voie à suivre.

La plateforme FileMaker est bâtie pour répondre à cette nouvelle norme. Notre outil de développement combine de nombreuses fonctionnalités permettant d’être calés en terme de sécurisation. Evidemment, nous mettons déjà en place la quasi totalité de ces fonctionnalités dans nos développements, mais le RGPD va nous demander de mettre en place certaines procédures complémentaires.

FileMaker donne la possibilité à de nombreux niveaux de crypter l’information (ex : au niveau du trafic entre le serveur et les clients, au niveau du fichier, au niveau du contenu).

Ce SGBDR permet également une gestion très fine des droits d’accès (qui fait quoi, qui voit quoi dans la solution).

Les actions de scripts nous permettent de tracer toutes les actions sur les données ( connexion, création, modification etc…), mais aussi de formaliser les données afin de les transmettre à la personne concernée par votre fichier.

Cet article non exhaustif a pour but de montrer que nous avons toutes les cartes en main pour répondre aux exigences de cette règlementation. Studio des solutions est prêt à y répondre.

Nous serons heureux d’échanger avec vous à ce sujet !

 Filemaker et le RGPD